association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalArticles par paysFrance
Dernière mise à jour :
mardi 2 janvier 2018
Statistiques éditoriales :
438 Articles
2 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
1837 aujourd'hui
1518 hier
1103643 depuis le début
   
No 59, juin 2001
Publié le lundi 1er octobre 2007
  • Paul Bonny : cri d’alarme de la CRIIRAD
  • Réseau Sortir du Nucléaire : France : de drôles d’écolos sous perfusion nucléaire

Cri d’alarme de la CRIIRAD

Nos amis de la Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radioactivité (Valence) ont lancé, lors de la dernière assemblée générale, un appel à la mobilisation de ses adhérents. Objectif : 3000 nouveaux adhérents d’ici fin 2002 ! Les 4000 adhérents actuels permettent de financer 97% du budget de l’association. Mais l’avenir s’assombrit : au cours des prochains 18 mois, une diminution draconienne des aides de l’Etat (fin des « emplois-jeunes » et des objecteurs de conscience, notamment) nécessite de nouvelles ressources. Et pas n’importe lesquelles ! Roland Desbordes, président : « La CRIIRAD est le seul contre-pouvoir qui existe. On se bagarre pour tout le monde, on s‘épuise à traiter les dossiers comme Tchernobyl ou l’uranium appauvri. Mais on ne se tournera jamais vers l’Etat ou les gens du nucléaire. On mettra la clé sous la porte s’il le faut, mais on ne veut pas avoir les mains liées ».

Il faut donc trouver 3000 nouveaux adhérents parmi les citoyens français et suisses qui disposent, avec la CRIIRAD, de la seule source fiable d’information sur la radioactivité. Précisément parce qu’elle est indépendante. L’indépendance a, hélas, un prix. Un prix que le lobby nucléaire s’efforce de toujours faire monter pour mieux abattre ceux qui dérangent ! Roland Desbordes dénonce la stratégie de l’étranglement et surtout « la fausse transparence » des laboratoires dits indépendants mais qui sont la propriété des gens du nucléaire : « leur budget devrait être épluché par la cour des comptes et ce sera notre travail de l’année prochaine ».

Rappelons que la CRIIRAD a l’âge de Tchernobyl : ses membres fondateurs ont, les premiers, mis en doute les affirmations rassurantes et néanmoins mensongères du gouvernement français en avril et mai 1986. En publiant un communiqué de presse après avoir effectué les mesures adéquates, ils ont révélé aux Français les véritables taux de contamination des produits agricoles. Malheureusement, cette mise en garde n’a pas atteint tout le monde et aujourd¹hui, ils sont 99 malades ou opérés de la thyroïde à avoir déposé plainte contre X pour empoisonnement : « Il faut que ce procès ait lieu, tonne Roland Desbordes. Les gens qui étaient au gouvernement en 1986 ont volontairement enfreint la loi, c’est ça qui est scandaleux. Et ces gens-là continuent à dire aujourd’hui qu’on a eu raison de ne pas paniquer la population, qu’on a eu raison de ne pas prendre de mesures, qu’on a eu raison de ne pas enlever des produits de la consommation, qu’on a eu raison de ne pas dire la vérité ! »

Un dossier parmi beaucoup d’autres, mais parmi les plus ardus qu’aura à traiter la CRIIRAD. Et qui devrait vivement intéresser la Suisse, où de nombreuses pathologies thyroïdiennes sont également signalées.

Paul Bonny

source : Séverine Poncet

Pour permettre à la CRIIRAD de poursuivre ses activités et ses recherches dans un domaine où la vérité est sans cesse manipulée au nom de la raison d’Etat, pour recevoir régulièrement ses publications (Le Trait d’Union, les fiches thématiques, etc.) devenez membre de la CRIIRAD. L’adhésion coûte 250 francs français. Faibles revenus : dès 120 FRF. Soutien : dès 250 FRF. S’adresser à : CRIIRAD 471 Avenue Victor-Hugo - F-26000 VALENCE Tél. 0033 475 41 82 50 Fax 0033 475 81 26 48 www.criirad.com E-mail : contact@criirad.com. D’avance, merci !


Article manque ???

 
Articles de cette rubrique
  1. No 85, avril 2007
    15 octobre 2007

  2. No 82, mai 2006
    15 octobre 2007

  3. No 80, décembre 2005
    2 octobre 2007

  4. No 80, décembre 2005
    16 octobre 2007

  5. No 79, octobre 2005
    2 octobre 2007

  6. No 77, avril 1005
    2 octobre 2007

  7. No 76, décembre 2004
    2 octobre 2007

  8. No 75, octobre 2004
    2 octobre 2007

  9. No 74, juin 2004
    2 octobre 2007

  10. No 73, avril 2004
    2 octobre 2007

  11. No 72, décembre 2003
    2 octobre 2007

  12. No 71 octobre 2003
    2 octobre 2007

  13. No 64, juin 2002
    2 octobre 2007

  14. No 60, septembre 2001
    1er octobre 2007

  15. No 59, juin 2001
    1er octobre 2007

  16. No 55, décembre 2000
    1er octobre 2007

  17. No 54, septembre 2000
    1er octobre 2007

  18. No 52, avril 2000
    1er octobre 2007

  19. No 51, janvier 2000
    1er octobre 2007