association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalArticles par paysSuisseCentrales suisses
Dernière mise à jour :
samedi 13 octobre 2018
Statistiques éditoriales :
446 Articles
5 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
721 aujourd'hui
1603 hier
1434783 depuis le début
   
Articles par thèmes :
Tchernobyl Centrales suisses
Articles par pays :
Suisse
Journal par No :
No 50, octobre 1999
Auteurs :
Pierre Vanek
No 50, octobre 1999
Publié le samedi 13 octobre 2007

Pierre Vanek :

  • « Tchernobyl ? un détail ! »
  • « Exhortation atomico-libérale »

Tchernobyl ? un détail !

Serge Prêtre, patron de la sûreté nucléaire helvétique, a écrit la prose effrayante ci-dessous dans une « lettre ouverte », publiée le 19 septembre 1990 dans la revue Ingénieurs et architectes suisses (No 20) :

« Donc, pour arriver à une pollution radioactive de la planète qui soit vraiment sérieuse, il faudrait que la radioactivité artificielle puisse au moins concurrencer la radioactivité naturelle. Et pour obtenir cela, il faudrait produire au moins un Tchernobyl par mois pendant plusieurs années. Et on se situerait encore en deçà de la pollution traditionnelle actuelle de notre biosphère. »

Un Tchernobyl ça va, un Tchernobyl par mois pendant des années, pas vraiment de dégâts... Inquiétant, non ?


Exhortation atomico-libérale

Fin juin, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dépendant de l’OCDE publiait un rapport sur la politique énergétique suisse « exhortant » (c’est le terme de son communiqué) notre pays à « aller rapidement de l’avant en ce qui concerne l’ouverture à la concurrence des secteurs du gaz naturel et de l’électricité », mais vantant simultanément la production électronucléaire suisse pour sa contribution à la diminution de rejets de CO2 (sans prendre en compte bien entendu la production massive de déchets radioactifs mortels pour des générations), louant la gestion « efficace » du parc nucléaire helvétique et plaidant pour le maintien de l’option nucléaire en affirmant que le fait d’entamer des discussions sur la date de fermeture des centrales existantes ne saurait empêcher la construction de nouvelles centrales à l’avenir.

Pierre Vanek

 
Articles de cette rubrique
  1. No 75, octobre 2004
    8 octobre 2007

  2. No 74, juin 2004
    13 octobre 2007

  3. No 51, janvier 2000
    13 octobre 2007

  4. No 50, octobre 1999
    13 octobre 2007