association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalEdito
Dernière mise à jour :
samedi 13 octobre 2018
Statistiques éditoriales :
446 Articles
5 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
1456 aujourd'hui
1548 hier
1441535 depuis le début
   
Articles par thèmes :
Edito
Journal par No :
No 76, décembre 2004
Auteurs :
Anne-Cécile Reimann
No 76, décembre 2004
Publié le lundi 1er octobre 2007

Chères, chers ContrAtomistes,

Le 7 novembre dernier, Sébastien Briat, militant antinucléaire de 22 ans, est mort, fauché par un convoi de déchets nucléaires, à Avricourt, près de Nancy. Ce jeune militant français faisait partie d’un groupe de quatre manifestant-e-s qui tentaient de stopper le train porteur d’une douzaine de containers de déchets vitrifiés hautement radioactifs, en route vers le centre de stockage de Gorleben en Allemagne.

« Dans une démarche non violente, Sébastien Briat est décédé en interpelant l’opinion publique sur le caractère inacceptable de l’industrie nucléaire et de ses déchets. Son appel doit être entendu. » a souligné, dans un communiqué, l’organisation française « Sortir du Nucléaire » au lendemain du drame.

Ce tragique accident démontre (si cela est encore à démontrer) l’extrême danger que représentent de tels transports ! Qu’en est-il des mesures élémentaires de sécurité devant accompagner obligatoirement une cargaison de ce type ? L’hélicoptère de surveillance – censé précéder en permanence le convoi – était absent au moment de l’accident, parti faire le plein de carburant !! Et comment se fait-il qu’un train chargé de si dangereux colis roule à la vitesse d’un banal train de marchandises, soit 100 km/h, alors qu’il devait s’attendre à trouver à tout moment des obstacles sur les voies et qu’il avait déjà dû stopper à plusieurs reprises dans la matinée ? « Sortir du Nucléaire » met en évidence le manque de moyens de surveillance que l’industrie nucléaire française a placé autour de ce convoi.

Après une médiocre couverture médiatique, le drame d’Avricourt a été noyé dans l’indifférence. Les gros médias français ont traité le décès de Sébastien rapidement, entre deux tranches de faits divers, car il s’agissait pour eux, au mieux, d’un fait divers, au pire, d’une superbe occasion de remettre en cause les actions de ceux qui organisent la résistance à la bonne marche du système établi.

A ContrAtom, nous avons été consternés à l’annonce de la mort de ce jeune militant. Nous ne connaissions pas Sébastien Briat, mais nous le ressentons très fortement comme l’un des nôtres. Dans ce moment de grande tristesse, le sentiment d’appartenance au mouvement antinucléaire se fait plus fort, de même que l’émergence de l’idée qu’une résistance collective et internationale s’impose !

L’atome revient en force partout. La hausse du prix du pétrole, le réchauffement climatique, la perspective d’un épuisement des énergies fossiles, redonnent du poil de la bête à la secte atomique qui agite le spectre de la pénurie pour convaincre les populations de la nécessité de construire de nouvelles centrales nucléaires.

La planète est en danger ! Réfléchissons ensemble aux moyens de rassembler les forces existantes tant des individus que des organisations concernées par le sort de notre Terre et montrons-nous capables d’opposer une résistance collective à la course vers l’abîme, dépassant les frontières et les catégories.

Anne-Cécile

 
Articles de cette rubrique
  1. No 92, septembre 2008
    17 octobre 2010

  2. No 89 février 2008
    28 février 2008

  3. No 87, octobre 2007
    22 octobre 2007

  4. No 85, avril 2007
    14 octobre 2007

  5. No 84, décembre 2006
    16 octobre 2007

  6. No 83, octobre 2006
    1er octobre 2007

  7. No 83, octobre 2006
    15 octobre 2007

  8. No 82, mai 2006
    1er octobre 2007

  9. No 81, avril 2006
    1er octobre 2007

  10. No 80, décembre 2005
    1er octobre 2007

  11. No 80, décembre 2005
    16 octobre 2007

  12. No 79, octobre 2005
    1er octobre 2007

  13. No 77, avril 2005
    1er octobre 2007

  14. No 76, décembre 2004
    1er octobre 2007

  15. No 75, octobre 2004
    1er octobre 2007

  16. No 74, juin 2004
    1er octobre 2007

  17. No 73, avril 2004
    1er octobre 2007

  18. No 72, décembre 2003
    1er octobre 2007

  19. No 71, octobre 2003
    1er octobre 2007

  20. No 70, mai 2003
    1er octobre 2007

  21. No 69 avril 2003
    1er octobre 2007

  22. No 68, décembre 2002
    1er octobre 2007

  23. No 64, juin 2002
    14 octobre 2007

  24. No 63, avril 2002
    1er octobre 2007

  25. No 62, février 2002
    1er octobre 2007

  26. No 60, septembre 2001
    1er octobre 2007

  27. No 59, juin 2001
    1er octobre 2007

  28. No 57, avril 2001 - spécial OMS-AIEA
    1er octobre 2007

  29. No 55, décembre 2000
    1er octobre 2007

  30. No 54, septembre 2000
    1er octobre 2007

  31. No 52, avril 2000
    1er octobre 2007

  32. No 51, janvier 2000
    1er octobre 2007

  33. No 50, octobre 1999
    1er octobre 2007