association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalArticles par paysSuisseMühleberg
Dernière mise à jour :
dimanche 12 novembre 2017
Statistiques éditoriales :
437 Articles
2 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
1221 aujourd'hui
2196 hier
1038910 depuis le début
   
Articles par thèmes :
Centrales suisses Mühleberg
Articles par pays :
Suisse
Journal par No :
No 51, janvier 2000
Auteurs :
Anne-Cécile Reimann
No 51, janvier 2000
Publié le samedi 13 octobre 2007

La résistance antinucléaire toujours d’actualité ?

Y’en a qui disent comme ça que la lutte antinucléaire est un combat d’arrière-garde et qu’il s’agit dorénavant de vouer toute son énergie à combattre le néolibéralisme, les OGM, etc. Et bien, je dis, moi, qu’il vaut mieux entendre ça que d’être sourd ! Si les luttes anti-OMG, anti-OMC, anti-libéralisme etc. s’imposent à l’évidence, abandonner le combat antinucléaire à l’heure qu’il est , serait une véritable aberration.

Toutes ces campagnes sont à mener de front, elles sont imbriquées les unes dans les autres, elles sont toutes solidaires. Il s’agit finalement d’une seule et même lutte, primordiale et indispensable : celle pour la VIE.

Pour ce qui est du nucléaire, jetons un bref coup d’oeil sur le passé très récent, mettons ces trois derniers mois :

1er septembre 1999 : reprise des transports des déchets radioactifs vers La Hague ;

7 septembre 1999 : pannes diverses à Mühleberg ;

30 septembre 1999 : accident nucléaire à Tokaimura au Japon ;

14 octobre 1999 : les Etats-Unis renoncent à signer le traité d’interdiction globale des essais nucléaires.

Regardons maintenant ce qui nous attend dans les années qui viennent :

  • imminence de la libéralisation des marchés de l’électricité ;
  • retour programmé de nos déchets nucléaires en provenance de La Hague ;
  • projet d’ensevelissement des déchets nucléaires ici et ailleurs avec le risque de contamination de la nappe phréatique.(Ils n’auront même plus d’eau potable pour arroser leur OGM !) ;
  • importance de remporter la votation qui aura lieu dans moins de deux ans au sujet des deux nouvelles initiatives antinucléaires fédérales, (sortie et moratoire)...

Comme vous le constatez,il y a du pain sur la planche et ce n’est pas le moment de baisser les bras.

L’avenir sera dénucléarisé ou ne sera pas, et cela dépend aussi de nous !

Résistant-e-s antinucléaires, retroussez vos manches, la lutte continue !

Anne-Cécile

 
Articles de cette rubrique
  1. No 75, octobre 2004
    13 octobre 2007

  2. No 74, juin 2004
    13 octobre 2007

  3. No 51, janvier 2000
    13 octobre 2007

  4. No 50, octobre 1999
    8 octobre 2007