association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalArticles par thèmesEssais nucléaires
Dernière mise à jour :
dimanche 22 avril 2018
Statistiques éditoriales :
445 Articles
3 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
436 aujourd'hui
1251 hier
1256302 depuis le début
   
Articles par thèmes :
Essais nucléaires
Articles par pays :
France
Journal par No :
No 75, octobre 2004
Auteurs :
Raymond Beffa
No 75, octobre 2004
Publié le vendredi 28 septembre 2007

Les victimes des essais nucléaires français en procès

Un grand classique de l’ère industrielle et de nos institutions démocratiques est actuellement mis en scène par le Parquet de Paris.

Après l’amiante, la chimie, le pétrole etc., cette fois-ci c’est le nucléaire qui sert de toile de fond à cette tragédie se déroulant immuablement comme suit :

Acte I Quelqu’un fait une découverte scientifique plus ou moins géniale selon les goûts.

Acte II

Sans les précautions élémentaires préconisées déjà par quelques personnes éclairées, « on » décide la mise en pratique immédiate du « progrès ».

Acte III

Quelques décennies plus tard, la Justice (donc l’Etat, donc nous tous) reconnaît la faute commise et indemnise les victimes sans bien sûr punir les coupables.

Acte IV

On change le décor et l’on reprend à l’acte I.

Tout le monde (quand je dis tout le monde…) a vu la photo de ces militaires français sagement assis sur des chaises pliantes dans le désert algérien, de grosses lunettes noires sur le nez et un tablier de plomb sur les genoux regardant la mise à feu d’une bombe nucléaire.

Personnellement, je me souviens d’un reportage moins célèbre où l’on voit le « grand » Charles de Gaulle nous faire une crisette. Rendez-vous compte, à cause d’une météo défavorable Monsieur n’a pas encore reçu sa sucette (en l’occurrence, l’explosion de la première bombe à hydrogène française). L’essai eu lieu en sachant par avance que le nuage radioactif qui allait se former, passerait sur un atoll peuplé, il est vrai « que » par des Polynésiens, c’est dire…

Enfin voilà, pour ne pas être trop long : 11 victimes des essais, rejoints par 2 familles de victimes décédées, et des associations de vétérans et d’habitants de Polynésie, ont déposé une plainte. Une information judiciaire a été ouverte le 20 septembre par le Tribunal de grande instance de Paris. L’enjeu est colossal : le nombre de personnes ayant assisté, de gré ou d’autre manière que ce soit, aux quelques 210 essais nucléaires français s’élève à environ 150’000. Une étude médicale réalisée par les associations de vétérans montre une augmentation de 90% des cancers chez les anciens militaires, pour atteindre 1 personne sur 3 (dans la population, pour la même tranche d’âge, ce taux est de 1 sur 5).

Nous ne pouvons que souhaiter plein succès à ces victimes, en étant bien conscient que le procès en cours ne leur enlèvera pas un iota de souffrances. Ainsi va le monde…

Raymond Beffa

Association des vétérans : www.aven.org

Observatoire des armes nucléaires : www.obserm.org

 
Articles de cette rubrique
  1. No 81, avril 2006
    28 septembre 2007

  2. No 75, octobre 2004
    28 septembre 2007

  3. No 64, juin 2002
    28 septembre 2007

  4. No 51, janvier 2000
    28 septembre 2007

  5. Association Moruroa e tatou, Tahiti, 20 juillet 2002
    28 septembre 2007