association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalArticles par paysJapon
Dernière mise à jour :
samedi 7 juillet 2018
Statistiques éditoriales :
445 Articles
4 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
447 aujourd'hui
645 hier
1342912 depuis le début
   
Articles par pays :
Japon
Journal par No :
No 51, janvier 2000
Auteurs :
Pierre Vanek
No 51, janvier 2000
Publié le mardi 2 octobre 2007

PierreVanek :

  • « Mort d’un homme...qui a pu bénéficier des « techniques les plus avancées » »
  • « Tokaimura suites... »

Mort d’un homme...

Un employé du complexe nucléaire japonais de Tokaimura, très grièvement irradié lors grave accident du 30 septembre, est décédé dans la nuit du 21au 22 décembre, malgré les soins intenses prodigués pendant 83 jours par de grands spécialistes.

Hisashi Ouchi, 35 ans, est mort mardi à 23H21 locales, entouré de sa femme et de ses proches, de la défaillance de plusieurs organes vitaux, a indiqué l’hôpital universitaire de Tokyo où il était soigné.

Le premier ministre Keizo Obuchi a présenté ses condoléances à sa famille...

Le 30 septembre, Hisashi Ouchi travaillait avec deux collègues à dissoudre de la poudre d’uranium dans de l’acide nitrique afin de fabriquer du combustible nucléaire dans un atelier du complexe de Tokaimura, à 120 km au nord de Tokyo.

Le versement d’une trop forte quantité d’uranium, a déclenché un accident de criticité, c’est à dire une réaction de fission en chaîne, entraînant une émission intense de rayonnements gamma et neutroniques. Ouchi a été le plus fortement atteint, recevant une dose de radiation estimée à 17.000 fois l’exposition moyenne annuelle.

...qui a pu bénéficier des « techniques les plus avancées »

Selon l’AFP, une telle exposition « aurait entraîné la mort au bout d’une douzaine de jours il y a quelques années mais les médecins japonais, aidés de spécialistes internationaux, ont pu lui faire bénéficier des techniques les plus avancées. »

Il ont notamment pratiqué une greffe de moelle provenant de sa soeur pour repeupler sa moelle osseuse de cellules sanguines.

Mais son état de santé s’est irrémédiablement dégradé en raison notamment de l’extrême détérioration de son système digestif.

Saignant abondemment, il devait recevoir de très importantes quantités de sang transfusé chaque jour.

Son coeur s’était même momentanément arrêté de battre pendant une heure le 27 novembre. ..

Sans commentaires !

Pierre Vanek, source : AFP, Tokyo 22.12.99


Tokaimura suites...

Le 24 décembre, trois jours après le décès rapporté ci-contre, une commission officielle japonaise a rendu public un rapport sur l’accident du 30 septembre à Tokaimura.

Parmi les conclusions de celui-ci, rapportées par Associated press le fait que « en poussant au rendement maximum, la compagnie et ses employés n’ont pas maintenu leur standards éthiques ce qui a causé le désastre » et une admission que le laxisme des contrôles officiels avait été un facteur contribuant à l’accident.

En outre, le rapport incite vivement les exploitants d’installations atomiques et le gouvernement a « cesser de tenter de propager le mythe de la sûreté absolue du programme nucléaire japonais ».

ContrAtom, dans notre dossier paru en octobre, avait évidemment déjà affirmé l’évidence selon laquelle la course au profit maximum des industriels du nucléaire représente en soi un danger majeur et une des cause principale de l’accident.

En l’occurrence, la compagnie impliquée, assurée en la matière à hauteur de 10 millions de dollars seulement, verra ses profits quelque peu écornés. Elle vient en effet d’accepter un premier règlement de 52.3 millions de dollars d’indemnisation pour les dommages réclamés par plusieurs milliers de plaignants.

Quant à la « sûreté absolue », il y a longtemps que personne n’y croit. Par contre, ce qu’il est important de propager, et nous nus y employons, c’est la vérité élémentaire quant à l’« insécurité fondamentale », essentielle, de l’industrie atomique, qui se confirme toujours d’avantage au fil du temps.

Pierre Vanek

source : AP 24/29.12.99

 
Articles de cette rubrique
  1. No 87, octobre 2007
    23 octobre 2007

  2. No 75, octobre 2004
    2 octobre 2007

  3. No 51, janvier 2000
    2 octobre 2007

  4. No 50, octobre 1999 - dossier sur l’accident de Tokaimura
    2 octobre 2007